The Mighty Blog

Uncanny X-Men #34

Cette semaine nous apprenions que Uncanny X-Men #600, l'épisode qui conclut le run de Brian Michael Bendis sur les séries X-Men était repoussé à octobre. En attendant, il reste 2 épisodes de la série qui nous emmène tranquillement vers le grand final. Uncanny X-Men #34 est l'un des deux.

Dazzler a été embauchée par Maria Hill pour devenir l'agent spécial des affaires mutantes mais Alison Blaire a été kidnappée par Mystique qui a pris son identité pour espionner le S.H.I.E.L.D. et les X-Men. Elle a enfermée Dazzler pendant des mois dans une chambre à Madripoor et se servait de son sang afin de créer de la drogue pour mutants. Lorsque Alison fut retrouvée, elle a juré de se venger de Mystique. Mais celle-ci vit cachée mais il est venu le temps pour elle de répondre de ses actes. C'est pour ça qu'elle reçoit une petite visite.

Bendis commence à réunir ses troupes pour le grand final. Ainsi, si nous n'avons pas plus d'informations concernant la bombe que le scénariste a lancé dans Uncanny X-Men #24 - à savoir le mariage entre le Professeur Xavier et Mystique, le scénariste utilise ce moment pour la mettre à un endroit où elle sera facile à trouver.

Je sais que les lecteurs très premier degré (coucou je vous vois) diront que c'est de l'esbroufe, que Bendis a lâché une bombe et qu'il ne sait pas comment la justifier, qu'il comble le vide ou je ne sais quoi. Pourtant, cet épisode est important. Mais, ce n'est pas du côté de Mystique qu'il faut regarder, plutôt du côté de Dazzler. Depuis le début de la série, elle a un rôle important dans l'intrigue de Bendis. Elle a été utilisée et torturée. Mais, malgré son changement de look et de tempérament, il ne faut pas oublier qui est Alison Blaire avant ça.

Bendis boucle ainsi l'intrigue autour du personnage mais il se sert de cette conclusion pour alimenter une autre qu'on suit depuis quelques épisodes. Et, il s'agit des véritables stars de l'épisode. La fin de l'épisode révèle ce que nous commençons à percevoir au sein des (anciens) élèves de Cyclops. Cette décision avait besoin d'un déclencheur et semble logique de part la personne qui la prend et de part la direction que le groupe commence à prendre. À mon sens, il s'agit d'une très bonne idée mais lorsque Bendis partira, y aura-t-il un scénariste prêt à continuer dans ce sens ? En tout cas, il faut attendre Uncanny X-Men #600 pour savoir quelle tournure cela va prendre.

J'ai un dernier point que je tenais à souligner. Il s'agit de l'humour de Bendis que je trouve bien efficace. Ici, il s'amuse avec Cyclops et Mystique et c'est drôle. Il nous refait le "truc" d'Emma Frost qui s'était déguisée en Jean Grey pour séduire l'homme mais c'est avec Mystique et son cynisme. Enfin, Bendis ironise sur l'importance de la méchante sur la libido des X-Men. Cette petite astuce est très drôle parce qu'elle est crédible. Le scénariste sait jouer avec les dialogues et il le prouve ici. Le petit jeu entre Mystique et Cyclops est plutôt fin en plus d'être drôle.

Je pense que le problème de l'épisode vient de Kris Anka. J'adore le trait du dessinateur mais il donne un aspect un peu trop cartoon et léger à ce qui arrive à Dazzler. Autant, son style collait parfaitement au précédent à l'épisode, ici, il manque clairement de la dramaturgie dans les dessins. C'est dommage.

Uncanny-X-Men-034-CoverUncanny X-Men #34

Marvel Comics • Par Brian Michael Bendis & Kris Anka • $3.99
Bendis ferme une intrigue, alimente une autre, transforme un personnage, rassemble les troupes et tout cela avec son style habituel. Je ne dirais pas qu'il met un coup d'accélérateur mais en tout cas, il prouve que tout ce qu'il a lancé comme pistes ont un aboutissement qui pointe Uncanny X-Men #600.