The Mighty Blog

Weirdworld #1

Après l'excellente série de Secret WarsWeirdworld recrée par Jason Aaron revient, cette fois-ci écrit par Sam Humphries. Mike Del Mundo est toujours là pour le plaisir des yeux, et ce monde est toujours aussi dingue...

De toutes les séries annexes à Secret Wars, Weirdworld aura été une des meilleures. Cette descente aux enfers d'un roi déchu, parti à la recherche de son royaume, avait été sublimée par les dessins fabuleux de Mike Del Mundo. On sentait bien la haine et la rage du personnage, son désespoir et son impuissance face à ce monde complètement dingue. Du coup, malgré la fin abrupte, on se jette sur ce nouveau numéro. Exit Jason Aaron, bonjour Sam Humphries, qui n'est pas à mon avis un excellent auteur pour Marvel. J'avais peur du résultat, mais les dessins de Mike Del Mundo m'ont convaincu de rester, et j'ai bien fait.

Sans trop spoiler la conclusion de la mini-série liée à Secret Wars, ce numéro reprend à peu près au même endroit que précédemment. On découvre une nouvelle héroïne, bien différente du guerrier de la précédente version. L'avion dans lequel elle était s'est écrasée dans une contrée bien étrange, le Weirdworld, et dès la sortie de la carcasse, l'équipage se fait attaquer par des monstres énormes et affamés.

Il se passe d'autres choses dans ce numéro, mais en révéler plus serait révéler des choses intéressantes. Alors que j'avais peur du travail de Sam Humphries, on découvre un numéro surprenant, rempli de bonnes idées, et toujours fun. Il y a encore ce mélange de fantastique, d'horreur, et de fun qu'on avait dans la version précédente, mais on rajoute un aspect touchant et surprenant avec l'héroïne. La narration est faite à partir de ses pensées, et on découvre ainsi quelqu'un de drôle, un peu décalé dans ce monde dingue, mais très juste.

En plus de ça, et c'est probablement là que Mike Del Mundo est à saluer, le Weirdworld a une véritable âme. On retrouve certaines têtes connues, on découvre des monstres, de nouveaux héros, sans jamais tomber dans le patchwork un peu absurde qu'on aurait pu avoir. Il y a une vraie cohérence dans la folie de ce monde, et il reste énormément à découvrir. Humphries pose pas mal d'idées, nous fait découvrir des personnages riches, et dévoile finalement peu de choses pour ce numéro. Ça marche bien, vu qu'on attend impatiemment la suite !

Quant aux dessins, si vous nous lisez régulièrement, vous savez qu'on est fan de Mike Del Mundo. Il a failli finir dans notre rétrospective des meilleurs dessinateurs de l'année, et il l'aurait mérité si je n'étais pas aussi aveuglé par Marco Rudy. Là où Rudy fait des folies, Del Mundo maîtrise la folie, en dessinant des décors riches, des scènes d'action toujours magistrales, et en travaillant sur chaque composition. C'est un dépaysement qui donne une vraie âme à ce titre. Il pourrait nous dessiner les aventures d'une brique dans un chantier, ça serait quand même sublime.

Weirdworld (2015-) 001-000Weirdworld #1

Marvel Comics • Par Sam Humphries & Mike Del Mundo • $3.99
Si on s'attendait à la claque graphique, qui a fait aussi mal que prévu, le script est finalement loin d'être inintéressant. Des choses intéressantes sont amenées, il y a pas mal de pistes pour la suite qui donnent vraiment envie de lire la suite, et l'ensemble est très attachant. Une vraie réussite.