The Mighty Blog

Wolverine #1

Ça y est la série Wolverine a été relancée et commence son 6ème volume (oui, seulement). Lors de la critique du dernier épisode de la mouture précédente, j'avais émis quelques doutes sur la façon dont elle se terminait. Et, bien, maintenant je vois que mes doutes sont confirmés. C'est même pire que ce que je pensais.

Après avoir perdu son pouvoir auto-guérisseur et avoir été blessé physiquement et moralement par The Hand et son chef Sabretooth, Wolverine renonce à son pouvoir et il annonce aux autres X-Men que "le Wolverine est mort".

Paul Cornell m'avait conquis avec la série précédente. Le scénariste avait réussi à nous offrir des aventures solos du mutant griffu dignes de ce nom, plus proche de ce que l'on pouvait lire pour des héros comme Captain America ou Iron Man que ce qu'on avait l'habitude de lire pour Wolverine. Et puis, l'histoire de virus commençait à sentir le roussi. On a bien vu dans Uncanny Avengers et Battle Of The Atom que le héros avait perdu son pouvoir mais cela a commencé à prendre la tournure de l'époque où Logan avait perdu l'adamantium qui recouvrait son squelette.Le bandeau de pirate en moins... Bien que !

On ne peut pas trop se prononcer sur la suite des événements mais on n'a quand même l'impression de se faire enfler par le scénariste et que cela tourne mal. Après nous avoir dit que "the Wolverine is dead" voilà que, dans cet épisode, Logan nous annonce que c'était une blague. On devine bien qu'il prétend que c'en est une pour ne pas inquiéter Ororo mais ça donne un peu cette impression d'un épisode des Experts où on accuse un tel avant la coupure pub et après on nous dit que les examens l'ont innocenté.

Quant à l'intrigue coupée par les flashbacks pour étaler les informations jusqu'à la fin de l'arc ne sont pas passionnants. On peut en revanche féliciter Cornell de nous placer les événements dans le chronologie Marvel en une phrase. Aussi, il faut avouer, la fin de l'épisode donne envie de lire la suite mais le reste est assez fade.

Mais la plus grosse déception est certainement la partie graphique. D'abord parce que Alan Davis est parti. Ensuite, parce que Ryan Stegman est très décevant. Lui, qui avait nettement amélioré son trait sur Scarlet Spider m'avait bluffé sur le premier arc de Superior Spider-Man. Je le voyaus deja comme le nouveau McFarlane ou Capullo. Son dernier arc sur cette dernière série était décevant car trop brouillonne (peut-être la faute au scénario) mais là c'est pas beau. On dirait les épisodes de StormWatch époque Renato Harlem. Au moins, ici, c'est clair mais aucune prise de risque niveau découpage et les morphologies ne sont pas géniales. Et les couleurs ne sont pas très agréables pour les yeux.

Wolverine-v6-001-CoverWolverine #1

Marvel Comics • "Rogue Logan Part 1 (of 4)" Par Paul Cornell & Ryan Stegman • $3.99
Je suis déçu. La direction prise est discutable mais si le scénario assurait on n'aurait pas à la remettre en question. Ni même à la comparer à l'un des pires moments de la vie de Wolverine. Même si le cliffhanger est très réussi, l'épisode ne donne pas spécialement envie de continuer. Et puis graphiquement ce n'est pas ça non plus. Bref je suis déçu.