The Mighty Blog

Wonder Woman #10

Après un mois de pause, Greg Rucka et Nicola Scott relance Year One, leur arc narratif contant les origines de Wonder Woman.

Il commence à être difficile de séparer l'arc Year One à celui qui est publié en parallèle dans cette même série The Lies. J'écris ces mots en ayant lu les épisodes 9 et 11 (dont les critiques arriveront incessamment sous peu) et le constat est assez clair : Rucka écrit ces deux arcs comme étant les faces d'une même pièce.

Mais intéressons nous seulement à cet épisode qui nous ramène dans le passé de Wonder Woman et comment elle a découvert le monde des hommes. L'épisode se déroule essentiellement dans un centre commercial (qu'on voit également dans l'épisode 9 mais dans le présent). Ainsi, Diana est entourée par Steve, Etta et Barbara Ann. Une véritable complicité se met en place. Forcément, tout ne se passe pas bien, des méchants débarquent (difficile de croire au hasard). Heureusement, Wonder Woman utilise ses pouvoirs fraîchement acquis afin de sauver la situation.

L'idée n'est pas tant de focaliser sur l'action mais plutôt de nous montrer en une page tous les dons de Wonder Woman. Rucka semble partir du principe - et il n'a pas tort - que tout le monde connait les pouvoirs de l'amazone. L'idée est plutôt se montrer sa motivation et son altruisme. Ainsi, le scénariste utilise des ellipses afin d'aller à l'essentiel. De toutes façons, nous savions que Diana allait mettre tous les bandits K.O..

La chose qui me fait sourire à chaque épisode depuis le début du run de Rucka c'est cette tendance à foutre torse nu Steve. Là, c'est hyper drôle dans le sens où la baston arrive et la première chose qu'il fait est d'enlever son t-shirt. Je ne sais pas si c'est une parodie de la part des auteurs d'inverser les rôles en mettant l'homme à moitié nu ou, plus globalement, de pointer du doigt que malgré son corps d'athlète aucune des femmes qui l'entoure n'est gênée ou tombe dans la mièvrerie.

wonder-woman-010-coverWonder Woman #10

DC Comics • "Year One Part 4" par Greg Rucka & Nicola Scott • $2.99
Rucka et Scott installe leur vision de Wonder Woman dans le monde des hommes et c'est très intéressant. Il est intéressant de noter aussi le travail global de Rucka sur ses différents arcs en cours dont les intrigues sont intimement liées et, pourtant, chaque histoire peut être lue indépendamment. En gros, c'est réussi sur toute la ligne !