The Mighty Blog

Wonder Woman #34

Diana rencontre enfin son frère dans cet épisode de Wonder Woman. James Robinson nous raconte cette réunion de famille.

La couverture faite à l'arrache de Bryan Hitch est à l'image de l'intérieur. Pas graphiquement - bien que les dessins de Sergio Davila ne soient pas excellents, mais de l'histoire de Robinson qui est atroce. C'est simple le twist était téléphoné, il n'y a pas la volonté de raconter une histoire bienveillante, il faut du drame et il faut amener Darkseid a un certain stade afin de préparer d'autres histoires à venir.

Je vais être franc, en plus de décrocher à cause du manque d'intérêt flagrant de Robinson pour l'histoire qu'on lui demande de raconter, il y a aussi le contexte que je ne comprends plus. Il semblerait que les amazones soient redevenues des guerrières comme lors du run de Brian Azzarello - mais avec l'aspect de celles du film Wonder Woman - mais que Themyscira est devenue inaccessible comme à la fin du run Greg Rucka durant lequel ce dernier a écrit Diana comme une protégée des Dieux pas comme une des leurs. Ici, Diana et son frère Jason, sont les enfants de Zeus. Ça n'a plus aucun sens pour moi.

Je suis à la fois déçu de la part de DC qui abandonne le run de Rucka pour coller sans aucun effort à l'histoire du film, je suis aussi déçu par Robinson qui semble subir les choix éditoriaux mais qui ne fait aucun effort pour nous offrir une bonne histoire.

Wonder Woman #34

DC Comics • "Children of Gods" Part 4 • Scénario : James Robinson - Dessins : Sergio Davila - Encrage : Scott Hanna, Mick Gray & Eber Ferreira - Couleurs : Romulo Fajardo Jr - Lettrage : Saida Temofonte • $2.99

Avec l’arc Children of Gods, James Robinson a la lourde tâche de devoir raconter une histoire qui a été pensée par quelqu’un d’autre dans un autre temps. Difficile pour lui d’arriver à faire digérer la pilule aux lecteurs et, de toutes façons, il ne fait pas beaucoup d’effort pour y parvenir.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs