The Mighty Blog

Wonder Woman Rebirth #1

Après Batman et Superman, c'est au tour du troisième membre de la trinité DC de vivre sa "renaissance". Et, sous la plume de Greg Rucka, le terme prend tout son sens. Autant vous prévenir que la série Wonder Woman risque d'être pas mal bousculée.

Les épisodes "Rebirth" ne sont que des numéros 0 déguisés. Je suis prêt à parier que sans lire celui-ci, le premier épisode de la prochaine série sera très accessible. Surtout que Rucka semble refuser d'utiliser ce que Brian Azzarello et Meredith Finch ont pu installer avant. Du coup, ce numéro fait le lien entre le passé et l'avenir.

Ainsi, l'épisode se déroule en deux temps. Le premier est dessiné par Matthew Lark qui offre certaines belles cases, le reste étant relativement neutre ou, pis, assez proche du travail de Greg Land. Rucka nous y montre Wonder Woman dans le contexte du run de Meredith Finch, oui, celle qui semble sortir de discothèque puis tape sur les malfrats qu'elle y rencontre. Ceci mène l'héroïne à une réflexion sur qui elle est et ce qu'elle doit faire. Accumuler autant de rôles est une tâche impossible, il faut qu'elle s'en rende à l'évidence.

Ainsi, le scénariste détruit les symboles forts de la série New 52 - littéralement ! - avant de nous conduire dans la seconde partie de l'épisode dessinée par Liam Sharp, l'un des deux dessinateurs réguliers de la série. Autant dire que cela tranche pas mal.

J'avais abandonné la série après un run d'Azzarello très sympathique mais bourrés de défauts, sonnant trop souvent faux et après le passage du duo Finch qui m'ont fait attendre ce moment avec impatience, celui où un autre scénariste reprenne les commandes. Rucka connait son héroïne, il écrit des femmes incroyablement intéressantes, je suis confiant et j'attends maintenant le premier épisode de Wonder Woman afin de réellement juger de la qualité de la série.

Wonder-Woman---Rebirth-001-CoverWonder Woman Rebirth #1

DC Comics • Par Greg Rucka, Matthew Clark & Liam Sharp • $2.99
À défaut de nous montrer vers quelle direction s'oriente Wonder Woman, il montre vers laquelle elle ne se dirige pas. Sans tout effacer ou faire comme si ce n'était pas arrivé, il fait bel et bien renaître son héroïne. J'ai hâte de découvrir la suite.