The Mighty Blog

Wrath of the Eternal Warrior #2

Wrath of the Eternal Warrior est un peu la bonne surprise de cette fin d'année. Robert Venditti et Raúl Allen nous offrent une histoire incroyablement poignante.

Je n'ai pas suivi Book of Death, le cross-over qui précède Wrath of the Eternal Warrior. Il est vrai que certains éléments du premier épisode m'ont un peu échappé. Heureusement, le résumé de ce second épisode vient m'apporter quelques détails que j'avais loupé lors du premier épisode.

Finalement, même si certaines choses ont pu passer au-dessus de moi, la lecture du premier épisode était plaisante. Ce second numéro ne vient que confirmer ce que je pensais déjà. L'épisode commence avec un flashback, lorsque Gilad a dû dire adieu à sa femme dans le monde des vivants. La scène est poignante et pourtant très sobre. La mise en scène de Raúl Allen est incroyable et contribue grandement à la réussite de ce passage.

Le fait de nous montrer cette scène est importante pour la construction du personnage, Venditti montre ainsi au lecteur tout ce que Gilad a perdu et a pu endurer faisant que son choix d'affronter la mort n'est pas une solution de facilité. Gilad essaie d'être un homme fort devant sa famille recomposée dans l'au-delà malgré la tension avec son fils aîné. Quoiqu'il arrive, le héros ne se laisse pas abattre et il ne vaut mieux pas, la mort lui réserve des pièces bien vicieux.

Wrath of the Eternal Warrior a une ambiance singulière. À tel point que même si la situation de ce second épisode stagne, l'intrigue reste accrocheuse. Je ne pense pas que cela tiendrait sur 10 numéros mais ces deux épisodes apportent beaucoup de choses au personnage qui devient alors attachant.

Wrath-of-the-Eternal-Warrior-002-CoverWrath of the Eternal Warrior #2

Valiant Comics • Par Robert Venditti & Raul Allen • $3.99
Je ne suis pas déçu de m'être laissé tenter par Wrath of the Eternal Warrior. Venditti et Allen offrent une série à ambiance et au personnage forts. J'ai vraiment hâte de lire la suite.