The Mighty Blog

X-Men #23

G. Willow Wilson, la scénariste de l'excellente série Ms. Marvel, reprend le temps de quelques épisodes de X-Men, le titre qui focalise sur les mutantes. En soit, une bonne excuse de s'intéresser à cet arc.

J'avais laissé tomber la série peu de temps après Battle Of The Atom à cause des directions que prenaient Brian Wood sur la série. Depuis, il est parti, remplacé par Mark Guggenheim. Apparemment, c'était sympathique, sans plus.

Dans cet épisode, pas besoin d'avoir lu les épisodes précédents pour comprendre l'intrigue. Gambit qui est en vacances au Festival Burning Man découvre avec effroi une étrange tornade apparaître et tout ravager. Il décide alors d'appeler son amie experte dans le domaine, Storm. Pendant ce temps-là, à l'Académie Jean Grey, Krakoa se comporte étrangement. Et les deux événements semblent lies.

Dans ce premier épisode, Wilson s'intéresse à Storm et la place là où elle le plus à l'aise avant de la jeter face à ce qui l'effraie le plus. Ce n'est pas original pour un sou, on pourrait même dire que la scénariste opte pour l'idée la plus clichée qui soit lorsqu'il s'agit d'utiliser Storm. Sauf que l'écriture est bonne et qu'au-delà de la mutante, c'est la femme qui intéresse la scénariste. Et puis, il y a une ambiance singulière et le rythme narratif que l'on apprécie dans le travail de la scénariste.

Sincèrement, cela se lirait très bien si la partie graphique suivait. Pourtant, elle est confiée à Roland Boschi - le dessinateur de Winter Soldier: The Bitter March - mais qui semble ne pas être inspiré. Les visages sont difformes, les filles prennent des poses sexy plutôt mal venues. On reconnait toute fois l'artiste sur les grand effets spéciaux dont on le connait capable.

X-Men-023-CoverX-Men #23

Marvel Comics • "The Bruning World Part.1" par G. Willow Wilson  & Roland Boschi • $3.99
Malgré la qualité de l'écriture, l'histoire souffre d'un manque d'ambition certain. Sans forcément s'attendre à ce que Wilson révolutionne les X-Men, la scénariste présente une situation classique. Heureusement, elle est assez intriguant pour donner envie de lire la suite. En revanche, aux dessins ce n'est pas ça. C'est un peu dommage puisque ça gâche la lecture.