The Mighty Blog

Reviews Express

X-Men Gold #5, X-Men Gold #6, X-Men Blue #5, Weapon X #4

Critiques rapides de séries que nous lisons régulièrement. Aujourd'hui, on focalise sur trois séries publiées par Marvel Comics : X-Men Gold, X-Men Blue et Weapon X.

X-Men Gold #5

Marvel Comics • Par Mark Guggenheim & R.B. Silva • $3.99
Marc Guggenheim confirme tout ce qu'on pouvait penser de sa série X-Men. Ce n'est pas nulle - je trouve le titre plus sympathique que Extraordinary X-Men, mais tout est ultra classique. Sincèrement, cette intrigue serait celle d'un dessin-animé, je serai fan, mais, en comicbook, ça manque d'une vraie consistance et ce n'est pas une évolution de Sentinelle qui l'apporte.

X-Men Gold #6

Marvel Comics • Par Mark Guggenheim & R.B. Silva • $3.99
Et c'est cet épisode qui change la donne ! Si l'intrigue de la Sentinelle - malgré l'ouverture montrée en fin d'épisode - est toujours aussi inintéressante, Guggenheim apporte quelque chose de malin à la série en plongeant Rachel dans un mini-coma où elle rencontre les figures importantes de sa vie : Franklin Richards, sa mère, son père et son soi du futur. C'est malin parce que de cette manière - tout en exposant les amis de Rachel au danger en parallèle, elle est contrainte d'évoluer. L'épisode a ses défauts mais ça reste solide. En plus, les dessins de R.B. Silva sont vraiment réussis.

X-Men Blue #5

Marvel Comics • Par Cullen Bunn, Julian Lopez & Cory Smith • $3.99
Donc Jimmy Hudson rejoint vraiment l'équipe ? Mais pourquoi ? Il n'apporte rien de nouveau au groupe et pourquoi ne pas avoir gardé Wolverine à la place ? Ce qui est intéressant est plutôt le personnage sinistre que rencontre Jean Grey sur le plan astral qui explique - surtout aux lecteurs ce qu'est l'univers Marvel. Je suis étonné de revoir ce personnage, je ne suis pas certain que Cullen Bunn tienne à apporter la profondeur que lui destinait Mike Carey mais, c'est un personnage de poids.

Weapon X #4

Marvel Comics • Par Greg Pak & Greg Land • $3.99
En ce moment, chez les X-Men, c'est un peu un revival des années 80 et 90 - c'est un peu une habitude lorsque les éditeurs sont en panne d'inspiration. Après une sorte de Nimrod et Bastion, l'équipe de Wolverine a à faire à un ennemi venu du passé. Rien de bien nouveau à l'image de l'épisode qui a tout de même le mérite de former complètement l'équipe. Sauf que les personnages sont plutôt antipathiques et la seule âme du groupe est Amadeus Cho qui ne rejoindra pas la formation. Le prélude de Weapons of Mutant Destruction se termine avec cet épisode mais, je ne suis pas sûr de vouloir lire ce cross-over finalement.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs