The Mighty Blog

X-Tinction Agenda #2

Le premier épisode de X-Tinction Agenda n'a pas su convaincre mais après lecture du travail de Marc Guggenheim sur Squadron Sinister, j'ai voulu laisser une chance.

Après avoir mis en quarantaine Genosha touchée par un virus qui tue les mutants, les X-Men doivent faire face à une attaque de Havok et une équipe de genoshiens qui veulent récupérer un soigneur pour se débarrasser du virus. La petite équipe est prête à tout pour parvenir à ses fins.

Guggenheim dépasse largement le cadre du cross-over original. Nous retrouvons ici un casting impressionnant de tous les mutants des années 90 qui s'affrontent à tour de rôle. Même Maggot est présent. Mais, ce qui étonne le plus, c'est comment le scénariste utilise Beast qui ne vaut pas mieux que celui qu'on a pu voir depuis le début de All-New X-Men. En effet, celui-là a également ramené des personnages du passé en jurant que cela n'a pas bousillé le continum espace-temps. Ces motivations sont ambivalentes puisque d'un côté il veut sauver les mutants et ses confrères avec le voyage dans le temps, de l'autre, il est prêt à laisser mourir ses compatriotes sur une île touchée par un virus mortel. Mais, ces deux décisions ne sont pas incompatibles dans la tête de Hank McCoy.

Le reste de l'épisode est une grosse baston et, je pense que cela résumera assez bien la série. Il est vrai que Carmine DiGiandomenico est plutôt à l'aise avec l'exercice et il est capable de tenir un aussi large casting tout en maintenant le rythme imposé par la situation. Mais, les defauts du premier épisode ressortent à ce moment-là. On n'a pas trop d'empathie pour les personnages et leur situation ne nous intéresse assez peu si on la compare à d'autres séries liées à Secret Wars.

Par contre, ce que je constate c'est que toutes les séries marquent un point de rupture. Doom se vantait dans Secret Wars #3 qu'il avait créé un monde harmonieux, il semble que plus les titres avancent plus la situation lui échappe. Est-ce volontaire de la part de Marvel de détruire le Battleworld depuis l'intérieur ou, est-ce tout simplement parce que sans ces conflits il n'y aurait pas d'histoire ? Seule la lecture des prochains épisodes de la maxi-série nous le dira.

X-Tinction-Agenda-002-CoverX-Tinction Agenda #2

Marvel Comics • Par Marc Guggenheim & Carmine Di Giandemenico • $3.99
X-Tinction Agenda n'est pas une lecture désagréable, loin de là. Mais, Guggenheim se perd un peu en chemin en optant pour une trame assez basique et un casting trop vaste. En effet, il y a un certain manque d'empathie envers les personnages. C'est dommage, c'est bourré de (très) bonnes idées.