On aurait pu vous l'annoncer via notre rubrique Actu Comics, mais c'est bel et bien par un article grognon que je préfère le faire : Jason Aaron quitte Amazing X-Men, arrêtant définitivement d'écrire pour la franchise X-Men. Cela est une triste nouvelle vu ce que l'auteur barbu a offert aux lecteurs ces dernières années. Mais ce qui me fait grogner c'est plutôt la nouvelle qui va avec : l'équipe créative de remplacement.

X-Force #1

Après avoir alterné les versions, X-Force avait trouvé la formule parfaite avec la version Uncanny de Remender. Divisée en deux versions l’année dernière (Cable / Uncanny), un crossover avait réuni les séries pour les terminer, et donner une énième version, sobrement intitulée X-Force

Amazing X-Men #4

Cette dernière série X-Men joue vraiment avec la fibre nostalgique du fan des mutants de Marvel. Même si pour le moment le tout est plutôt simple, Amazing X-Men fonctionne très bien. Et même si la fin de l'arc sera expédiée, je pense que les lecteurs excuserons Jason Aaron à la fin.

Uncanny X-Men #17

Brian Michael Bendis continue sur sa lancée d'épisodes one-shot d'Uncanny X-Men. Cela fait le 4ème épisode d'affilée mais ce n'est pas inintéressant pour autant. Mais une question persiste : est-ce que le scénariste construit quelque chose de concret ?

All-New X-Factor #3

Le premier épisode de All-New X-Factor ne m'avait pas spécialement convaincu. Ce n'était pas le concept qui me rebutait mais bel et bien la manière dont Peter David amenait les choses. Et puis, le numéro 2 me rassurait un peu. Avec ce troisième épisode, je peux dire que je suis plus que convaincu du potentiel de la série.

All-New X-Men #22.NOW

Un nouvel arc commence pour les jeunes X-Men. Il s'agit même d'un cross-over avec Guardians Of The Galaxy, une autre série écrite par Brian Michael Bendis. "The Trial Of Jean Grey" voit Jean être jugée par l'Empire Shi'Ar pour des crimes que sa version future a commis dans le passé. Vous suivez ?

Wolverine #1

Ça y est la série Wolverine a été relancée et commence son 6ème volume (oui, seulement). Lors de la critique du dernier épisode de la mouture précédente, j'avais émis quelques doutes sur la façon dont elle se terminait. Et, bien, maintenant je vois que mes doutes sont confirmés. C'est même pire que ce que je pensais.

All-New X-Men #21

Là, Brian Michael Bendis ne peut pas cacher qu'il fait un hommage à Chris Claremont (scénariste des X-Men de 1976 à 1991 et plus). Dans cet épisode il fait appel au dessinateur culte Brent Anderson pour faire le lien entre son histoire et le fameux Marvel Graphic Novel #5 aussi connu sous le nom de God Loves, Man Kills.