The Mighty Blog

La Hotte de Noël 2018

Les indépendants V.O.

Noël s'approchant à grand pas, l'équipe de The Mighty Blog vous concocte une Hotte de Noël bien remplie pour pouvoir gâter vos proches fans de comics et de super-héros ou pour vous aider à faire votre liste de Noël. Nous continuons notre série avec les comics indépendants sortis aux U.S. à offrir à Noël.

Berlin

Drawn and Quarterly • Par Jason Lutes • $49.95

Berlin est un pavé de 540 pages que son auteur, Jason Lutes, a commencé en 1996 et, étrangement, ce livre paraît bien plus pertinent sorti en 2018 qu'à l'époque. Lutes nous emmène dans la capitale allemande après la Première Guerre Mondiale nous montrant comme le fascisme s'est installé et la répercutions qu'il aura sur des personnages comme vous et moi. Ce livre est vraiment une réussite sur de nombreux points et disponible dans un beau livre.

Girl Town

IDW Publishing • Par Carolyn Nowak • $19.99

Girl Town est une anthologie d'histoires mettant en avant des personnages féminins modernes : l'une décide de trouver l'amour avec un robot suite à de nombreuses déceptions amoureuses avec des hommes, deux amies animent un podcast qui parle d'un film que personne n'a vu, etc. Carolyn Nowak nous dresse le portrait de la femme moderne avec un peu de science-fiction et de fantasy. C'est vraiment plaisant à lire et assez différent de ce que nous avons l'habitude de voir.

Manfried the Man

Quirk Books • Par Caitlin Major & Kelly Bastow • $14.99

Le concept de cette BD est toute bête : les autrices inversent les rôles entre les hommes et les chats. Et ça marche complètement ! Ce ne sont que des blagues sur les chats mais avec un homme ventru, poilu et tout nu à la place de l'animal et un félin géant qui doit vivre avec. Tout est drôle dans ce livre !

My Boyfriend Is a Bear

Oni Press • Par Pamela Ribon & Cat Farris • $19.99

Il s'agit certainement du comcbook indépendant qui s'est fait le plus remarqué cette année. Une jeune femme tombe amoureuse d'un ours (l'animal) qu'elle a rencontré par accident dans la forêt. Elle décide de vivre son amour malgré les critiques de ses proches. Sous ses airs de conte de fée, le récit de Pamela Ribon et Cat Farris est une métaphore subtile sur la mixité sociale et comment celle-ci peut être mal perçue. C'est très malin, le message est très clair et le sujet ne tombe jamais à plat. En plus, les dessins de Cat Farris sont très agréables à regarder.

On A Sunbeam

First Second • Par Tillie Walden • $21.99

L'année dernière, les lecteurs et les lectrices françaises découvraient Spinning, l'œuvre auto-biographique de Tillie Walden. J'espère qu'ils et elles auront la chance de découvrir sa nouvelle création, On A Sunbeam, qui nous emmène dans l'espace où deux jeunes filles vont tomber amoureuses. Le récit est complexe mais toujours maîtrisé et Walden opte pour un style graphique très travaillé proposant sa plus belle BD à ce jour. On A Sunbeam est recommandé fortement par Brian K. Vaughann (Saga, Papergirls…) preuve de qualité.

Rice Boy

Iron Circus Comics • Par Evan Dahm • $30.00

Rice Boy est une histoire de fantasy qui pourrait être classique mais grâce à cette histoire simple (Rice Boy doit sauver le monde dans lequel il habite), Evan Dahm propose un véritable délire graphique avec un univers très riche et original. Cela se lit très bien, c'est fort agréable à suivre et ça a le mérite d'être original.

Upgrade Soul

Lion Forge • Par Ezra Claytan Daniels • $19.99

La généticienne Molly et son mari auteur de comics, Hank, décident de se cloner eux-mêmes. Bien que leurs doubles aient leur intelligence, ils ne ressemblent pas à de jolis bébés, ils sont des monstres effrayants. Plus ils grandissent, plus ils deviennent intelligents et monstrueux. Ezra Claytan Daniels nous propose une série d'horreur assez incroyable. En plus, c'est graphiquement somptueux. L'un des incontournables de l'année.

Why Art?

Fantagraphics Books • Par Eleanor Davis • $14.99

Ceci ressemble d'abord à un délire de Eleanor Davis qui utiliserait la question "qu'est-ce que l'art ?" comme prétexte à un délire visuel sauf qu'au fil de la lecture, le récit se transforme parfois en techniques pour se mettre dans le contexte de créer avant de tenter de trouver une ou des réponses à la question posée sur la couverture. À mon humble avis, elle réussit à y répondre parfaitement.