AccueilBeyond Stories

WandaVision Episode 5 : références et analyse

Ce cinquième épisode de WandaVision est en effet très spécial : il se passe plein de choses et nous réserve une grande surprise.
Illustration de Episode 5 de WandaVision
Image : Marvel Studios / Disney+

La série WandaVision a débuté et, à titre personnel, je suis très enthousiaste parce ce que j'ai pu voir. De ce fait, ça m'a donné envie de creuser un peu afin d'y trouver les références et les easter eggs, puis de les analyser ici sur le site.

Bien évidemment, ce qui suit contient des spoilers. De ce fait, si tu n'as pas encore regardé la série, je t'invite à ne pas lire la suite si tu ne veux pas te gâcher les éventuelles surprises. Si tu souhaites un compte-rendu épisode par épisode avec moins de spoilers, je t'invite à lire cet article que je mettrai à jour après chaque épisode.

Cet épisode 5 de WandaVision est très dense. Déjà par le fait qu'il alterne entre le sitcom et la réalité apportant beaucoup d'informations (mais peut-être aussi des fausses pistes), mais aussi parce qu'il y a des moments clefs qui font basculer la série dans un véritable drame.


"Dans cet épisode très spécial..."

Réalisé par Matt Shakman • Ecrit par Peter Cameron et Mackenzie Dohr

Illustration de Episode 5 de WandaVision
Image : Marvel Studios / Disney+

La vie de Wanda et Vision est mouvementée avec l'arrivée de Tommy et Billy, leurs jumeaux. Heureusement, le couple peut compter sur Agnes même si celle-ci devient peut-être un peu trop envahissante.

Pendant ce temps-là, Vision commence se poser des questions concernant Westview, et Wanda a d'autres choses à s'occuper que d'essayer de le rassurer.

Les sitcoms de la semaine

Pour cet épisode de WandaVision, les scénaristes mélangent beaucoup de références.

Il y a d'abord Family Ties, ou Sacrée Famille, la sitcom qui é dévoilé au monde entier Michael J. Fox. La cuisine est la même, le salon s'en inspire énormément, et le générique reprend l'air de la chanson et le côté peinture du portrait de famille.

L'autre grosse référence est Growning Pains, ou Quoi de neuf Docteur ? en français. C'est la sitcom qui a dévoilé au monde entier Leonardo Di Caprio utilisant un trope employé dans ces shows en perte de vitesse afin d'introduire un nouveau personnage afin de relancer son intérêt. Le générique reprend l'idée de mettre en scène les photos des acteurs et actrices de la série, ce qui rend quelque chose d'hilarant dans le cadre de WandaVision.

Une dernière référence vient en tête, c'est Full House ou La Fête à la Maison, show dans lequel nous avons fait la connaissance des jumelles Mary-Kate et Ashley Olsen, les sœurs de Elizabeth Olsen qui interprète Wanda dans le MCU. Le salon rappelle celui de la série mais, aussi, la gestion difficile des jumeaux au début rappelle les difficultés qu'on eut l'Oncle Jesse (John Stamos) et sa femme Rebecca (Lori Loughlin) lorsque leurs jumeaux sont venus au monde.

Illustration de Full House
Image : Warner Bros.

La police du générique de fin du sitcom me rappelle également celui du show, mais je ne suis pas certain à 100%.

En tout cas, dans le générique, parmi les nombreuses images, il y a une référence au générique de Full House. Cela est un joli easter egg comme je les aime.

Illustration de Episode 5 de WandaVision
Image : Warner Bros. / Disney+
Des gimmicks bien connus

Il y a aussi trois éléments de sitcom que cet épisode de WandaVision reprend. Il y a d'abord la voisine envahissante un peu déjantée. Il s'agit bien évidemment d'Agnes (Katrhyn Hahn) qui a un peu des airs de Kimmy Gibler (Andrea Barber) dans Full House dans sa manière d'être intrusive et... spéciale.

Le deuxième trope est celui que j'évoquais ci-dessus avec l'arrivée d'un nouveau protagoniste afin de relancer l'intérêt. Je reviendrai plus bas sur cet élément central.

Le dernier est la croissance ultra rapide des jumeaux qui arrive souvent dans les sitcoms lorsque des bébés naissent, il arrive souvent qu'ils prennent 4 ou 5 ans dans la saison qui suit. Il y a eu le cas dans Family Ties et dans Full House, mais aussi quelques années après dans Step By Step, la sitcom avec Patrick Duffy (Notre Belle Famille en V.F.) pour ne citer qu'elles.

Vers des Young Avengers ?

Si je trouve que la croissance des jumeaux est intéressant, c'est que de nombreux indices laissent à penser que Marvel Studios se dirige vers la création d'une équipe Young Avengers.

Nous savons qu'une série Ms. Marvel est en préparation, nous savons que Sature va faire ses débuts dans le prochain film Ant-Man et la Guêpe, que America Chavez sera dans le prochain Doctor Strange, que Kate Bishop sera formée par Clint Barton dans la série Hawkeye. Du coup, voir ceux qui deviendront Speed et Wiccan, les enfants de Wanda et Vision, grandir à toute donne envie d'y croire.

Illustration de Young Avengers
Image : Jamie McKelvie (Marvel Comics)

J'irais même plus loin : il est tout à fait envisageable que Patriot fasse ses débuts dans la série Falcon & Winter Soldier, et que Loki rajeunisse à la fin de sa série télé, que Hukling et Nova Boy débutent Secret Empire, ce qui pourrait créer une équipe assez grande mais drôlement cool.

De nombreuses révélations sur Wanda

Cet épisode de WandaVision qui alterne entre sitcom et scènes en dehors "du plateau de télé" qu'est Westview, nous révèle pas mal de choses sur le personnage : le nom de ses parents (différents des comics), son année de naissance qui est la même que celle de l'actrice (c'est assez rare pour le remarquer), et que le personnage de Wanda n'a jamais eu de pseudonyme. En effet, le terme Scarlet Witch n'a jamais été employé dans les films du MCU.

Aussi, comme je l'expliquais la semaine dernière, les "hexes" font leur apparition dans le MCU. Dans WandaVision, ce nom est justifié par la forme que prend la zone qui recouvre "le plateau de télé".

Enfin Wanda retrouve son accent sokovien dans l'une des grandes scènes de l'épisode. En effet, depuis Avengers: Infinity War, le personnage l'avait perdu. À la manière d'une J.K. Rowling, les réalisateurs du films, Anthony et Joe Russo, avaient expliqué a posteriori qu'elle avait appris à perdre son accent lors de son entraînement à devenir espionne dans Captain America: Civil War. Et vu qu'elle était en cavale dans Infinity War, il était normal qu'elle prenne un autre accent. Cela fait sens même si cela n'est pas dit dans les films.

Un meilleur Phénix Noir que les films de la Fox ?

Impossible de ne pas comparer la scène où Wanda retrouve son accent aux films X-Men qui ont tenté de raconter l'histoire du Phénix.

Et cette fois, c'est complètement réussi. Il faut dire que les scénaristes ont compris ce qui rendait le Phénix Noir un grand personnage et un grand moment : il faut une réelle construction et avoir de l'empathie envers le personnage. Il ne s'agit pas seulement d'une entité quasi divine, il s'agit surtout d'une femme qui a vécu un traumatisme... et qui a été manipulée à un moment donné.

Et encore du House of M

L'autre référence évident est House of M, comic book dans lequel la Sorcière Rouge modifie la réalité et devient la méchante de l'histoire.

Il y a une référence assez rigolote à cela lorsque Agnes apparaît pour la seconde fois dans l'épisode, Vision lit un journal avec comme titre "LOCAL HOMEMAKERS INNOVATING RECIPES". Lorsqu'il plie le journal, cela laisse apparaît seulement HOM qui est l'acronyme de House of M.

Et un un peu de West Coast Avengers

À l'origine de House of M, il y a une histoire de West Coast Avengers dans laquelle Wanda devient la Dark Scarlet Witch. L'héroïne avait alors compris que quelque chose d'étrange arrivait lorsque ses enfants disparaissaient lorsqu'elle ne leur prêtait pas d'attention. Cela arrivait à chaque fois lorsque leur baby-sitteuse, Agatha Harkness, était présente.

Illustration de West Coast Avengers #52
Image : John Byrne, Mike Machlan, Bob Sharen et Bill Oakley (Marvel Comics)

Dans l'épisode de WandaVision, cela arrive au début pendant que Wanda et Vision vont discuter au coin d'une pièce et que Agnes s'occupe des enfants. Les jumeaux disparaissent de leur berceau et la baby-sitteuse n'est pas étonnée de les voir avec 4 ans de plus.

Autant dire que la théorique que Agnes est Agatha Harkness est confirmée.

D'autres références aux comics

Il y a deux références évidentes à la maxi-série The Vision de Tom King, Gabriel Hernandez et Jordie Bellaire. D'abord, le look casanier de Vision qui est celui du personnage dans ce comic book.

L'autre référence est le nom du chien, Sparky. En effet, l'animal de compagnie que fabrique Vision dans le comic pour sa famille a le même nom.

L'autre chose qu'on remarque est la tenue vestimentaire de Billy et de Tommy, le premier porte du rouge comme son homologue adulte dans les comics, et le second du vert pour les mêmes raisons.

Enfin, il y aurait une autre référence à Avengers #348 qui est un épisode centré sur Vision. L'image satellite qui retransmet les images aux S.W.O.R.D. provient du Satellite 348.

Petit easter-egg télévisuel

La maison d'Agnes - qui apparait beaucoup depuis que les jumeaux sont nés - se situe à l'angle de Maple Street et Sherwood Drive de Westview. Cela pourrait être une référence à un épisode de Twilight Zone - La Quatrième Dimension en V.F. - qui s'intitule "The Monsters are due on Maple Street".

Ce n'est pas la première référence à la série TV d'anthologie de Rod Serling. Il y a un petit air de l'épisode "It's a Good Life". La scène avec Agnes qui "arrête" le sitcom y fait penser tout comme le fait que Vision parle du fait que Wanda lui fait regarder la télévision pour oublier.

La publicité de la semaine

Pour le coup, la référence m'a échappé pendant le visionnage. Le papier essuie-tout Lagos fait référence à la scène d'introduction de Captain America: Civil War. Il s'agit tout simplement du nom de la ville du Nigeria où se déroule l'action, la ville où Wanda fait exploser un bâtiment et tue des innocents.

Illustration de Episode 5 de WandaVision
Image : Marvel Studios / Disney+

Une théorie trouvée sur le net affirme que chacune des publicités, en plus de rappeler des traumatismes personnels de Wanda, sont des références aux Pierre de l'Infini. Ainsi, le toaster serait une référence à la Pierre du Pouvoir, la montre à celle du temps, le bain moussant à l'espace rappelant que le Tesseract rendait amnésique les gens. Ainsi, cette publicité ferait référence à la Pierre de la Réalité avec ce liquide rouge qui rappelle l'Aether vu dans le film Thor : Le Monde des Ténèbres. C'est une théorie qui se tient.

Mais qui est derrière tout ça ?

Beaucoup de choses font penser que Wanda est la responsable de la création de Westview mais cet épisode nous laisse supposer qu'elle est manipulée. D'abord, la scène des caméras de surveillance montre une scène hors-contexte et, surtout, Tyler Hayward (Josh Stamberg) dit que le corps de Vision était dans un endroit ultra-secret et qu'aucun de ses proches ne pouvait savoir où il était. Donc, il y a quelqu'un qui a dû renseigner Wanda. Et puis, la sorcière affirme ne plus savoir ce qui se passe.

Agnes prend de plus en plus d'importance, elle gagne la confiance de Wanda de manière peu naturelle. De plus, le personnage a servi à présenter le couple au voisinage pour un spectacle de charité pour les enfants de Westview, mais Vision affirme dans cet épisode qu'il n'y en a aucun dans la ville.

On rappelle que dans l'épisode 2, les voisins répétaient "pour les enfants" avec insistance et de manière malsaine. Cela est arrivé avant que Wanda tombe miraculeusement enceinte. Ce n'était pas la première référence à d'hypothétique enfants de Wanda, Agnes y faisait référence avant de présenter Wanda à Dottie Jones (Emma Cautfield Ford), un personnage qui a montré un autre visage lors du précédent épisode.

On parle également dans cet épisode de la manière que "regarder la télévision" semble faire tout oublier à Vision. Si on rajoute le fait que les publicités semblent s'adresser directement à Wanda, je pense qu'on peut affirmer que quelqu'un de mal veillant pousse l'héroïne à créer son propre monde, à vivre son rêve et veut mettre la main sur ses enfants.

La forme de la vague rouge qui apparaît après que Wanda retourne dans Westview me laisse presque penser que c'était Mephisto qui apparaissait pour la première fois. Ce qui est tout à fait possible.

On continue de préparer le terrain

Pendant ce temps-là, dans le monde réel, les scénaristes continuent d'installer de nouvelles choses dans le Marvel Cinematic Universe.

À un moment donné, Darcy (Kat Dennings) évoque Captain Marvel - nous rappelant ainsi que Wanda et Carol ont en commun de tirer leur pouvoir d'une pierre de l'infini, ce qui met mal à l'aise Monica Rambeau qui connait pourtant très bien Carol Danvers. Est-ce parce que Monica en veut à l'amie de sa mère de l'avoir laissé mourir du cancer ? Je pense qu'on en saura plus seulement dans le film Captain Marvel 2.

À un autre moment, Monica mentionne un ingénieur en aérospatial qu'elle pourrait contacter sans dire son nom. Il pourrait s'agit d'une référence à Reed Richards après tout, comme je l'expliquais la semaine dernière, il est suggéré que les Fantastic Four font partie du S.W.O.R.D..

J'ai quand même lu qu'il pourrait s'agir de Adam Bernard Brashear connu sous le nom de Blue Marvel. Autant dire que si le personnage n'apparaît pas dans cette série, il y aura plus de chance que c'était bel et bien une mention de Reed.

Et à la fin...

Ce final est quand même sacrément bien foutu. Alors que Vision demande des explications à Wanda, celle-ci tente de noyer le poisson. C'est alors que le générique de fin du sitcom se lance mais l'action continue. La relation du couple évolue et plus rien ne semble réparer cela.

Comme je l'expliquais plus haut, lorsqu'un sitcom commence à sombrer et que le public s'ennuie, les producteurs font apparaître un nouveau personnage tout droit venu de nul part. Un épisode de Simpsons le parodiait très bien avec Roy.

Pour revenir à WandaVision, nous avons le droit à ce genre d'ajout comme si le ou les personnes qui tirent les ficelles dans l'ombre voulaient sauver leur show sur Wanda et Vision.

Ainsi, un personnage vient sonner à la porte rappelant encore Family Ties avec la première apparition de Nick, le petit-ami idiot de Mallory la fille aînée de la famille. En effet, le personnage qui vient "de nul part" s'avère être Pietro Maximoff, le frère jumeau de Wanda, en mode "tough guy" new-yorkais.

Il y a tout de même un twist, à la place d'être joué par Aaron Taylor-Johnson, il est interprété par Evan Peters.

(Entre nous, vu le rôle qu'on lui demande d'interpréter, Evan Peters est bien mieux placé.)

Pour bien comprendre cette apparition

Wanda a recasté Pietro. Enfin, comme je viens de l'expliquer, je pense que c'est quelqu'un d'autre. Mais, du coup, pourquoi avoir choisi Evan Peters ?

Comme tu dois le savoir, les droits d'exploitation des personnages Marvel Comics ont été distribué à plusieurs studios de cinéma qui ont fait leur univers cinématographique chacun dans leur coin. Ainsi, pour simplifier, d'un côté nous avons l'univers des Avengers (qui a greffé une partie de celui de Spider-Man) géré par Marvel Studios et, de l'autre, celui des X-Men produit par la Twentieth Century Fox. Mais il s'agit de deux univers différents. Et dans le multivers officiel, seul celui des Avengers existe.

Ce qui a impliqué que les personnages X-Men ne pouvaient pas mentionner dans l'univers Avengers, et inversement. Et encore moins y apparaître.

Il existe néanmoins une seule exception : Pietro Maximoff alias Quicksilver. Mais, là encore, il y a une astuce. Si Pietro Maximoff apparaît dans Avengers : L'Ère d'Ultron sous les traits de Aaron Taylor-Johnson (Kick-Ass), il n'est jamais appelé sous son pseudonyme de super-héros.

Apparu pour la première fois dans le X-Men : Days of the Future Past, le Quicksilver de l'univers X-Men utilise ce pseudonyme et il est prénommé Peter. Présenté comme le fils de Magneto (ce qui était les origines du personnage depuis 1982 puis changé en 2014); il était surtout interprété par Evan Peters (American Horror Story). Et, soyons francs, il s'agit peut-être d'une des meilleures choses de l'univers X-Men au cinéma.

Les deux Quicksilver au cinéma
Image : Marvel Studios / 20th Century Fox
Mais qu'est-ce que cela veut dire ?

omme tout le monde doit à peu près le savoir : la Fox a été racheté récemment par Disney, ce qui fait que les droits d'exploitation des personnages de X-Men (mais aussi Fantastic Four) sont revenus de droit à Marvel Studios qui va pouvoir utiliser les personnages comme ceux des Avengers.

Du coup, cette apparition du Quicksilver de la Fox pourrait nous laisser penser que Marvel Studios est en train de fusionner les deux univers. Mais, cela m'étonnerait, Kevin Feige n'a certainement pas envie d'hériter de ce que ces prédécesseurs ont fait avec les personnages. Au-delà de la qualité, Feige aime être dans le contrôle et cela pourrait plus perdre les fans du MCU que leur rendre service.

Pour le moment, la théorie plausible est celle qu'il s'agit d'un Pietro Maximoff venu d'un autre univers. Après tout, nous savons que Wanda sera dans le prochain film sur Docteur Strange qui s'intitule Doctor Strange in the Multiverse of Madness, et que Spider-Man 3 fera suite à ses événements (où l'on parle déjà du croissement entre tous les Tisseurs vus au cinéma).

Maintenant, je doute fortement que ça soit vrai.

Blague méta, inspiration des comics ou les deux ?

Cela arrive en fin d'épisode, il était évident que cela allait faire du bruit, beaucoup de bruit, sur internet. C'est normal ! Moi-même, j'ai dit à haute-voix que je trouvais cette blague hyper maline.

Par contre, je note tout de même deux choses qui me font douter sur l'inclusion de l'univers X-Men à celui Avengers. D'abord, l'attribut physique de Pietro est celui des films Avengers. Ses cheveux ont ce côté électrique que n'a pas celui du X-Men-verse.

Ensuite, il s'agit d'une parodie de sitcom avec l'apparition d'un personnage venu de nul part. Le frère ou le cousin caché qui apparaît de nul part. Le fait d'utiliser un visage inconnu mais que Wanda ne remarque pas la différence est important dans la scène.

Et puis, pour le moment, il n'est pas question de Multivers. Il est tout à fait possible que cette mention ne soit pas évoquer dans WandaVision parce qu'il y a pas mal d'informations à ingurgiter. Je mise plutôt sur la blague méta, une blague que je trouve vraiment très réussie.

Mais, cela pourrait être également une mention d'un épisode de la deuxième série The Vision and Scarlet Witch de 1985 de Steve Englehart dans laquelle les doubles maléfiques de Magneto et Quicksilver s'invitent à diner dans la maison de banlieue du couple. Il s'agit de l'épisode 6 dessiné par Ricahrd Howell.

Couverture de Vision and the Scarlet Witch Vol 2 6
Image : Marvel Comics

Les deux auteurs étant crédités dans les remerciements, et la maxi-série étant l'inspiration principale de WandaVision, je pense qu'il s'agit de la piste la plus probable.

Dans tous les cas, je parlais dans l'émission de la Web Radio We Love Comics du fait que j'espérais revoir Pietro dans WandaVision, je ne m'attendais pas de cette façon-là.

Petit réajustement des remerciements

Le site Bleeding Cool nous informe que pour cet épisode, les remerciements des auteurs de comics a été modifié afin de rajouter Al Feldstein et Joe Maneely, les créateurs de Jimmy Woo dans le comic book de 1956, Yellow Claw (*sic*), Jim Steranko qui a introduit le personnage dans l'univers Marvel, et Roger Stern et John Romita Jr qui sont les créateurs de Monica Rambeau.

Crédits de Episode 5 de WandaVision
Image : Marvel Studios / Disney+

C'est on ne peut plus normal vu l'importance qu'on les deux personnages dans cette série TV.


Retrouve le décryptage de l'épisode 6 de WandaVision ci-dessous.